PostHeaderIcon L'avenue Pétrolacci

L’avenue PETROLACCI faisait partie des grandes avenues de Bône. Elle partait du carrefour dit, du « Transformateur » et desservait successivement les quartiers de la Ménadia, de Saint Cloud, de Sainte-Thérèse et aboutissait à la plage Chapuis. C’était la route des plages, la route des vacances…C’était aussi l’une des plus grandes Avenues de la ville, elle s’étendait sur plus d’un kilomètre, ou aboutissaient une multitude de rues de part et d’autre :

petro1

petro2

  • Coté Sainte-Thérèse, les rues, Poincaré, Léon Dubois, de Madrid, Butel Leblanc, Mangin, Lambese, Krémissa, Djemila et Thagaste.
  • Coté Ménadia et Saint-Cloud : Chemin de la Ménadia, Avenue de La Libération, les rues, Philippe Cerner, Doct. Carpanetti, Loubet, Doct. Quintard, Cirta, Timgad pour rejoindre le Boulevard Jean Tapie, qui longeait la plage Saint-Cloud.

L’avenue PETROLACCI est un des tronçons, avec la rue Marcel VIGO, de l’ancienne route du fort Génois qui partait du centre de santé, longeait la pépinière et l’arrière du stade (le boulevard Narbonne n’étant pas encore à l’époque ouvert).

Elie Félix PETROLACCI est né en 1859, médecin des hôpitaux de Bône en 1890, des Ecoles Communales en 1893, Conseiller municipal en 1892, Conseiller général en 1897, premier adjoint en 1900, président du Conseil Général en 1920, maire de 1925 à 1933.

Il décédera dans l’exercice de son dernier mandat en 1933.

Yves MARTHOT

Bibliographie :

  • Bône Hippone La Royale (Hubert CATALDO)
  • Bône son histoire ses histoires (Louis Arnaud)
  • PIK un siècle (Roger ROSSO)
petro3

Mis à jour (Jeudi, 31 Décembre 2009 01:25)