PostHeaderIcon La place Xavier Martin

Cette place se situait dans la vieille ville à l’extrémité sud de la rue DANREMONT, prés de la place d’Armes. Cette dernière s’appelait antérieurement place ROVIGO, du nom du général SAVARY, duc de ROVIGO, commandant en chef le corps d’occupation d’Afrique de 1831 à 1833. Elle fut baptisée du nom de Xavier MARTIN qui avait fondé une société d’entraide appelée « la Miséricorde ». Ses membres se rendaient au chevet des personnes mourantes et les accompagnaient dans leurs derniers moments.

La petite place reçut le buste de cet homme charitable, buste taillé dans le marbre par le sculpteur bônois WOERHLE. Lors du bombardement du 13 novembre 1942 qui fit des victimes parmi les élèves de l’école de l’impasse St Augustin toute proche, la tête fut arrachée de son socle par un éclat de bombe. Récupérée dans les décombres et conservée par Eugène JOURDAN, père de BABY, elle fut réinstallée 2 ans plus tard par la mairie.

martin1

Cette petite place de la vieille ville, présente un caractère historique pour la ville de Bône. En effet, c’est en 1921, que Louis TANNIERS (Grand-père de Baby JOURDAN) qui avait bien connu Xavier MARTIN, acheta aux enchères le bâtiment de la manufacture des tabacs. Ce bâtiment, aurait été construit au XIXéme siècle par Joseph PICON !!!!!!. (descendant de Gaëtan PICON qui en 1837 créa la fameuse recette, connu aussi sous le nom d’AMER PICON). Les initiales JHP existent toujours sous les balcons du bâtiment.

martin2 martin3

Pour l’anecdote, en réalisant des travaux dans les sous-sols, Baby mit à jour en 1947, une trappe d’accès à des cuves qui devaient servir à la macération des écorces d’orange. Précisons également que la famille PICON possédait un établissement sur Philippeville. Ce serait donc ces deux villes qui auraient donné naissance à ce fameux breuvage.

martin4

La place Xavier MARTIN, très animée, recevait journellement, la visite du marchand de pastèques. Celui ci les installait sous forme de pyramide, en découpait un petit carré devant l’acheteur en criant " A la cope ! à la cope !!! "

Yves MARTHOT

Mis à jour (Jeudi, 31 Décembre 2009 14:12)